08 mars 2011 ~ 0 Commentaires

Le rapport du CSA et le Téléthon

Non classé

Le Téléthon fêtera en 2011 sa 25ème année d’existence,  25 ans de mobilisation et de progrès considérables dans le domaine de la recherche sur les maladies rares. Cet incroyable élan national doit se poursuivre en décembre et dans les années à venir.
Le possible établissement d’un pot commun entre organismes caritatifs fait l’objet d’un débat depuis deux ans. Il a aussi été évoqué à plusieurs reprises que le Téléthon jouissait de privilèges quant à la durée de l’émission télévisée annuelle. De fait, un rapport concernant les associations et leur accès aux médias a été publié par le CSA. Ce rapport du CSA souhaite rendre ces discussions plus claires et concerne entre autre le Téléthon.

Il faut savoir que l’AFM-Téléthon n’est pas la seule association à profiter d’une fenêtre médiatique puisque le Sidaction, les restos du Cœur ou encore la journée mondiale contre le Cancer bénéficient de cette visibilité télévisuelle. A titre d’exemple, l’appel aux dons s’échelonnant sur trois jours pour le Sidaction équivaut voire surpasse le temps d’antenne accordé à la lutte contre les maladies rares.
L’Association Française de Lutte contre les Myopathies se ravie de constater un tel élan de solidarité dans l’Hexagone et les départements d’Outre-mer. Néanmoins, n’omettons pas l’importance du Téléthon dans l’acte de donner et qu’il s’agit généralement d’un premier pas avant d’autres dons à différents organismes.
Il faut aussi rappeler que chacun a le droit d’effectuer un don à l’association avec laquelle il ressent le plus d’affinités. Un pot commun priverait le donateur de cette liberté de choix et celui-ci ne pourrait plus suivre avec précision ce qu’il advient de son don. On peut aussi légitimement se demander pourquoi il ne faudrait partager que les dons récoltés dans le cadre de la lutte contre les maladies rares.
Apprenez-en plus sur le CSA et le Téléthon.